Chiaro-Oscuro

Igloo Chiaro-Oscuro, Mario Merz.Igloo Chiaro-Oscuro, Mario Merz.
Avec le soutien de la Raussmüller Collection – Hallen für Neue Kunst Shaffhausen

« Il se coucha dans le lit aménagé pour lui derrière les fauteuils, se glissa sous les couvertures, mais resta éveillé, et dès qu’il entendit l’homme ronfler dans la chambre, il se leva, se rendit dans la salle de bains pour voir si ses vêtements, étendus sur les radiateurs, étaient secs, puis alla examiner les photographies sur le mur ; il était obligé de se pencher et de mettre quasiment le nez dessus pour apercevoir quelque chose dans l’obscurité, mais il les passa toutes en revue, les unes après les autres, les observant avec attention, et il fit ainsi, durant la nuit, le tour de toutes les pièces, passant de la salle de bains à la chambre, de la chambre au salon, en retournant régulièrement dans la salle de bains pour contrôler le séchage de ses vêtements, qu’il palpait et rajustait sur le radiateur, avant de retourner aussitôt aux photographies, il contemplait cette étrange coupole aérienne, avec ses arcs, faits de simples tuyaux métalliques, qui dessinaient un vaste hémisphère dans l’espace, observait les grands panneaux de verre – allant de cinquante centimètres à un mètre de longueur – qui recouvraient la structure, examinait les pièces de fixation des jointures, essayait de déchiffrer un texte écrit avec des tubes de néon, et plus il se tenait près des photos, plus il écarquillait les yeux, et plus il semblait concentré sur un détail, et puis le jour se leva, peu à peu, et lui permit de mieux distinguer les contours, et Korim vit alors dans un espace entièrement vide entouré de murs blancs une structure qui semblait infiniment légère, et délicate, peut-être s’agissait-il d’une habitation, dit-il en s’éloignant d’une photo avant de passer à la suivante, une construction primitive, lui expliqua l’homme un peu plus tard, une cabane préhistorique, la réplique d’un igloo, du moins son armature, faite de tubes en aluminium et de panneaux de verre de tailles irrégulières, et cela se trouve où ? demanda Korim, à Schaffhausen, répondit l’homme, et où se trouve Schaffhausen ? en Suisse, près de Zurich, là où le Rhin rejoint les montagnes du Jura, et c’est loin ? demanda Korim, ce Shaffhausen, c’est loin ? »

Chapitre 7, paragraphe 14.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s